Coralie Van Rietschoten - Productrice, réalisatrice et monteuse




Réalisation de Nihao Hamtaï - Magma, première tournée en Chine (long-métrage documentaire) en 2016.
Prix du meilleur film de tournée au New York Jazz Film Festival, sélection à Doc'n'Roll Londres.

Montage de La partie de Mahjong (long-métrage fiction) en 2016.
Sélection aux festivals de Dallas, Bahamas.

Montage de Esto es lo que hay - Chronique d'une poésie cubaine (long-métrage documentaire) en 2015.
Grand prix du public au festival FAME à la Gaité Lyrique Paris, sélection au festival du film et des droits de l'homme MK2 Quai de Seine Paris.
Montage du long-métrage documentaire "Les moitiés" en 2015.
Sélection au festival Les états généraux du documentaire de Lussas.

Montage de Lao Wai (long-métrage fiction) en 2010.
Sélection aux festivals de Dallas, Moscou, Mannheim-Heidelberg.

Réalisation de Pamplemousse (court-métrage d'animation) en 2003.
Mention spéciale aux festivals d'Aix-en-Provence et Lilles, sélection à Annecy, Shanghai, Buenos Aires, etc.

(Liste de films non-exhaustive)

Diplôme de montage à la fémis, BTS audiovisuel option montage à Rouen, licence d'Arts du Spectacle option cinéma à Paris III.

Lulle SARL a été créée en 2006 par Coralie Van Rietschoten (qui la dirige aujourd'hui) et Brian Baxter. Le nom "Lulle" vient d'un personnage du 13ème siècle :




« Cet Art a pour finalité de répondre à toute question »



Fou illuminé ou précurseur génial, Raymond Lulle est né en Catalogne au 13ème siècle, et a été entre autres troubadour, encyclopédiste, philosophe, poète. Il a inspiré les penseurs et les artistes (notamment les surréalistes). Certains scientifiques le considèrent comme un précurseur de l'informatique, tant le système combinatoire de son invention était complexe pour son époque.

Son Ars Magna est une véritable "machine à raisonner" censée synthétiser tout savoir par des raisonnements automatiques. Des disques de carton concentriques tournent, multipliant les combinaisons possibles et construisant des milliers de phrases.

Ce système logique combinatoire a été utilisé pour composer des poèmes, comme nous utilisons aujourd'hui le numérique pour composer des films.